22 juillet 2013

Le moindre ampli HC nous annonce 5 x100 watts ! si ce n'est plus. Or il faut savoir que cette annonce est hautement fantaisiste et ne reflète absolument pas la réalité. Les fabricants pour ne pas être en reste les uns des autres, testent un canal SEUL sur une impédance de 6 ohms (la résistance de l'enceinte), mesure faite à 1000 Hz (c'est du médium, la voix humaine par exemple). Si la mesure devait être réalisée sur une bande passante étendue, de 20 Hz à 20 000 Hz, la puissance chuterait drastiquement, sur une impédance de 8 ohms, encore plus. Si les 5 canaux sont en fonction ensemble (un seul transformateur doit subvenir à l'appel de puissance de l'ensemble des canaux), les 100 watts annoncés se transformeraient en une vingtaine de watts efficaces ! Pas  très vendeur, n'est ce pas ? Pour remédier à cela, les installations haut de gamme utilisent des blocs de puissance indépendants pourvue d'une grosse alimentation (souvent plusieurs transformateurs sont utilisés), connectés sur des préampli-processeurs HC. On sépare ainsi les étages de pré-amplification des étages de puissance.